~°*°La guerre des clans°*°~
♥️♥️♥️La guerre des Clans♥️♥️♥️

Bienvenue, cher invité, enfin pour l'instant x)
Quoi ?! Tu ne veux pas t'inscrire :O, mais si viens rejoindre la bande de fou de LGDC57, ici tu te sentiras chez toi, entre rp dégantés, conversations sur la CB, et soutient entre les membres tu seras toujours le ou la bienvenue =)
Alors à tout de suite ?Wink

Rorose, et tous les admins Smile





 
AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

• Un autre jour |[Nuage d'Onyx]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
---Myra---

Apprentie guérisseuse ▲ Les étoiles guident mes pas
Féminin
Messages : 73
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : //
Age : 6 lunes
MessageSujet: • Un autre jour |[Nuage d'Onyx]| Mar 16 Avr - 20:09

• Un autre jour •
feat. Nuage d'Onyx.

    - Le soleil brillait, chassant ainsi par sa douce chaleur l'air frisquet qu'habitait la forêt depuis la saison des neiges. C’était le dégel et les quatre clans l’accueillait les pattes grandes ouvertes, évidemment. C’était le retour de la bonne saison, des proies autrement dit. Un matou gris aux larges épaules était tapis dans les fourrés, ses muscles noueux roulaient sous sa longue fourrure qui l’a protégé du froid mordant. Il attendait patiemment, quoiqu’un peu nerveux par la faim qui lui tenaillé le ventre pendant trop longtemps. A un peu plus d’une longueur de queue de renard de lui se trouvait un pigeon qui picorait quelques graines, les sens en alerte et méfiant au moindre bruit. Le grand chat gris fit un bond spectaculaire, attrapa l’oiseau puis lui brisa la nuque avant qu’il n’eut le temps d’avertir les autres animaux en paillant. Chant du Loup planta ses crocs dans la chair de sa proie, cela faisait un moment qu’il n’avait pas mangé de nourriture de cette taille ! Il faut dire qu’avec ses devoirs de lieutenant, il enchainait patrouille après patrouille pour nourrir son clan qui mourait de faim. Cette année, l’hiver s’est fait particulièrement bien sentir. Beaucoup trop… La mauvaise saison avait emportée avec elle le meneur du Clan de l’Ombre, Etoile de Glace, ce dernier ayant été enlevé par les bipèdes une lune plus tôt et bien d’autres félins de la tribu. Dont une en particulier qui affectait terriblement notre chat massif. Lorsqu’il finit de dégustait son repars, il s’assit et écouta la nature. Le frottement des herbes et le sifflement du vent dans les feuilles des arbres donnaient une musique délicate, la sensation de calme était agréable. Le guerrier regarda le ciel en se demandant si la chatte qu’il affectionnait énormément était là-haut. Sûrement car celle-ci croyait au Clan des Etoiles et figurait parmis les meilleurs chasseurs, loyaux et justes. Chant du Loup ne se rappelait que trop bien l’affreux jour où celle qu’il aimait plus que tout avait quitté ce monde pour toujours. Ils chassaient en compagnie d’un de leurs camarades de clan alors qu’il neigeait. Ils s’étaient séparés et une tempête s’était levée, Aile de Coccinelle cherchait de la nourriture près d’une falaise et glissa à cause du givre et des bourrasques. Au fond du précipice, il y avait une mare de sang. Si un guérisseur était là, il aurait pu cependant la soigner mais à cause de la tempête, personne ne pouvait sortir et les guerriers en patrouille devaient rentrer s’ils ne voulaient pas se perdre et mourir de froid. On avait retrouvé le corps sans vie et gelé de la rouquine le lendemain matin. C’était bien le pire cauchemar du matou aux poils sombres. Après sa mère, tuée par le mal vert, sa compagne. Enfin, entre eux ce n’était pas encore officiel mais il voulait lui déclarer sa flamme depuis un moment avant son décès, seulement, le destin en fit autrement.

    Chant du Loup chassa ces pensées lugubres et tristes. Il devait supporter le lourd poids de sa peine sur ses frêles épaules affaiblies par la famine pour son clan, dépourvu de meneur et de pas mal de chasseurs. Il devait reconstruire le Clan de l’Ombre, cela n’allait pas être facile mais c’était son devoir et sa responsabilité. Il ne devait en aucun cas faillir à sa tâche. Le félin à la forte carrure se leva et grimpa sur une vieille grange qui avait brûlé il y a très longtemps et dont la nature avait pris possession à travers ses feuillages, sa mousse et ses lierres qui y ont poussés depuis. Loup s’allongea tout en haut du toit - ou ce qu’il en restait - et contemplait son vaste territoire. Bientôt, il recevra ses neuf vies et nommera un second et alors, il dirigera le Clan de l’Ombre. Et dire que c’était son rêve lorsqu’il avait encore du lait au bout de son museau ! C’était dans ses veines, il était fait pour ça et pour la guerre, seulement, il était beaucoup trop jeune pour accomplir un tel avenir ! Enfin… Au moins, lui, il ne sera pas aussi sanguinaire que le précédent chef. Il deviendra un bon meneur, pour Aile de Coccinelle et pour sa mère mais surtout pour son clan.

--------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.war-of-clans.com/forum
avatar
---Nuage d'Onyx---

Apprentie guérisseuse ▲ Les étoiles guident mes pas
Féminin
Messages : 50
Age : 23

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : Bouton d'Or
Age : 6 lunes
MessageSujet: Re: • Un autre jour |[Nuage d'Onyx]| Ven 19 Avr - 19:28

Spoiler:
 

Nuage d'Onyx ne prêtait guère attention au soleil qui filtrait à travers les pins et réchauffait son pelage d'un noir d'encre- sensation pourtant ô combien agréable -, pas plus qu'aux cris des animaux forestiers autour d'elle qui auraient fait saliver n'importe quel chasseur aguerri. Si elle en avait le temps, elle se dénicherai une de ces souris bien juteuses de la saison des feuilles nouvelles plus tard. Pour l'heure, elle avait fort à faire, mais entre ses dents la noiraude siffla que ces rongeurs ne payaient rien pour attendre. Cependant l'heure n'était pas à la traque. Elle laissait cela aux guerriers et à leurs apprentis qui se passaient très bien d'elle pour garnir le tas de gibier, en se chamaillant sans cesse pour savoir lequel était le meilleur pisteur, chasseur, guerrier... Tout un ramassis de gamineries auxquelles elle aurait bien aimé participé, à une autre époque, mais qui la laissaient aujourd'hui de marbre. Ou du moins faisait-elle semblant de ne pas s'y intéresser afin d'ignorer le petit pincement de jalousie qui la prenait en les écoutant se vanter de leurs exploits.
En cette belle journée, l'apprentie guérisseuse s'adonnait donc à la cueillette. En effet les réserves de l'antre du camp avaient été mises à mal par la saison des neiges, exceptionnellement rude cette année. Les pas de la chatte la conduisaient vers la grange abandonnée, secteur assez éloigné du camp du clan, mais qui regorgeait d'herbe à chat, remède miracle contre le mal vert. Son mentor lui avait autrefois enseigné que cette maladie pouvait encore se déclarer au début de la saison des feuilles nouvelles. Un peu de cette plante cultivée à l'origine par les Bipède serait donc la bienvenue.

En plus, elle mourrait d'envie de se dégourdir les pattes : Nuage d'Onyx n'était presque pas sortie du camp pendant la saison des neiges. Toujours à courir ça et là, entre les petits et les anciens malades, à veiller à ce qu'aucune épidémie ne se propage. Ce rythme effréné l'avait fatiguée et ne lui avait laissé que peu de temps libre. Elle enviait parfois Nuage de Pomme, sa soeur, et les autres qui pendant leurs patrouilles pouvaient au moins se dégourdir les pattes.
L'apprentie agita les oreilles et accéléra le pas, alors qu'un éclair de détermination passait dans ses yeux glacés : les guérisseurs devaient s'arranger pour que leur Clan ne soit pas affaibli, ou même ne serait-ce que fragilisé par les maladies. C'était son devoir. Sur ses épaules reposaient plus de responsabilités que sur celles de simples aspirants-guerriers comme sa soeur. Après tout, elle se considérait loyale envers son clan avant d'être loyale envers le Clan des Etoiles : ces fichus félins nimbés de poussière argentée n'étaient jamais clairs dans leurs propos, lorsqu'ils lui rendaient visite en rêve. Malgré le fait qu'ils lui parlaient régulièrement, elle peinait parfois à interpréter leurs paroles sibyllines.
Et puis, elles leur en voulait de ne pas l'avoir prévenu du désastre qui avait emporté son père, Etoile de Glace, et plusieurs autres guerriers. La jeune femelle darda un regard accusateur vers le ciel, et siffla entre ses dents, sarcastique :

« Pourquoi ne pas m'avoir avertie, si vous êtes si sages. Au final, vous ne pouvez pas tout prévoir pas vrai ? »

Une brise fraîche se leva, faisant s'ébouriffer sa fourrure. Etait-ce là la seule réponse de ses ancêtres à ses questions ? Elle feula, furibonde, et reprit rageusement sa route. Les chats du Clan des Etoiles ne daignaient pas être plus communicatifs aujourd'hui ? Bien, elle ferait sans eux. Son clan avait besoin d'elle après tout. Elle avait de quoi occuper ses journées sans qu'un ramassis de vieux sages ne vienne lui faire la leçon. Elle ne leur devait rien. Elle commençait à comprendre que les félins de la Toison argentée n'étaient pas tous puissants, qu'ils ne faisaient rien d'autre que regarder ce qui se passait ici bas, justes bons à accorder neufs vies à un chef. Sinon pourquoi auraient-ils laissé son père se faire enlever par les Bipèdes sans rien faire ? Sans même un petit signe annonçant cette tragédie pour les guérisseurs ?

« Paix Nuage d'Onyx, ton coeur est plein de haine. » fit une voix douce, indubitablement féminine, venue d'ailleurs.

La noiraude tourna la tête en tout sens, couvant les environs d'un regard fiévreux. A quel ancien membre du clan de l'Ombre appartenait cette voix qui tentait d'endormir sa colère ? A Bouton d'Or ? Elle aussi avait disparu subitement, laissant son apprentie seule en plein milieu de la mauvaise saison. La noiraude n'avait même pas osé se rendre avec les autres guérisseurs à la Source de Lune tant elle avait été affectée par la brusque disparition de son mentor. Comment avaient-ils pris le fait qu'aucun membre du clan de l'Ombre n'y soit présent ? Elle n'en avait aucune idée. Elle s'en contrefichait en fait. Son mentor et son père, c'était tout ce qui comptait pour elle, et on le lui avait pris.

- Bouton d'Or... Toi aussi tu m'as abandonnée. » miaula-t-elle d'un ton à la fois amer et désespéré.

Nuage d'Onyx renonça à chercher un pelage fantomatique des yeux. Bientôt, elle fut sur le seuil de la grange. L'herbe à chat poussait derrière le bâtiment. Il lui suffisait d'en rassembler en petits tas dans la grange qu'elle remporterait au camp en effectuant plusieurs allé-retours. Au moins ses trajets seraient une excuse parfaite pour ne pas rester au camp aujourd'hui et pour avoir enfin un peu d'intimité.Elle fit ainsi soigneusement quatre petits paquets, dont chaque pousse avait été sélectionnée avec une minutie qui relevait presque de la maniaquerie. Lorsqu'elle ressortit des ruines, elle se rendit enfin compte qu'elle n'était pas seule : l'odeur entêtante des herbes lui avaient masqué l'arrivée d'un membre de son propre clan. Enfin... Il était peut-être ici depuis plus longtemps qu'elle. De toute façon la future guérisseuse était si absorbée à ressasser le passé qu'elle n'aurait pas vu un blaireau lui passer à une longueur de queue de la truffe.

Levant la tête, elle reconnut Chant du Loup. A la vision du matou, des sentiments dont l'intensité la frappèrent allèrent s'ajouter à ceux qui la préoccupaient déjà. D'un côté, elle ne pouvait ignorer la pointe de pitié qui la saisissait à l'égard du lieutenant : il avait perdu sa compagne voilà peu. Un soupçon de culpabilité l'envahit aussi, et elle se retint de détourner le regard, soudain gênée : ni elle ni Bouton d'Or n'avaient été présentes au moment du drame, alors qu'Aile de Coccinelle aurait peut-être pu être soignée. Cependant le sentiment prédominant qu'elle avait à l'égard du matou était la méfiance, voire de l'hostilité. Les pupilles de l'apprentie au poil noir de jais s'étrécirent : on ne savait même pas si son père était encore en vie : elle n'avait jamais vu Etoile de Glace parmi les autres chats des cieux, et pourtant ce chat allait prendre la place de son père. La petite chatte réprima le grondement de mécontentement qui naissait dans sa gorge. Le pire, c'était qu'elle allait devoir probablement l'accompagner là où il recevrait ses neufs vies. Comment Etoile de Glace réagirait si jamais il revenait, et qu'il voyait un usurpateur à sa place ? Nuage d'Onyx n'osait pas imaginer la déception qu'il aurait à son égard, en voyant qu'elle n'avait rien fait pour empêcher cela.
Et puis, Chant du Loup était guerrier depuis seulement quelques lunes... Comment pouvait-on lui confier la gestion d'un clan ? Il ne leur manquait plus qu'un chef immature, à peine sorti de l'apprentissage et inexpérimenté pour être la risée de toute la forêt. En quelques lunes seulement le clan de l'Ombre serait chassé de son territoire et privé de toute chance de survie.

Alors que faire ? Elle pouvait encore partir avant que le guerrier au poil gris ne la remarque. Mais... Non, quelque chose lui disait de rester là. Soudain, la tête du jeune mâle se tourna vers elle, et leurs regards s'entrelacèrent, ne lui laissant guère le choix quant à la décision à prendre. Machinalement elle gagna elle aussi le toit de l'édifice, puis vint se placer aux côtés du chasseur.

«  Alors, Etoile du Loup, la chasse est-elle bonne ? » ne put-elle s'empêcher de railler d'une voix ironique.

Elle se disait que le mieux était encore de savoir les projets que nourrissait Chant du Loup. Ainsi, elle serait en mesure de prévoir ses actions, voire même de les contrecarrer, qui sait ? Elle n'y connaissait pas grand chose en manigances, mais elle avait de qui tenir.
Nuage d'Onyx s'efforça de prendre un ton un peu plus doux. Autant arrondir les griffes s'ils devaient bientôt collaborer respectivement en temps que chef et guérisseuse.

«  Il fait beau aujourd'hui. »fit-elle pensivement en observant le ciel bleu.

L'autre chat ne semblait pas vraiment d'humeur à plaisanter. Son regard avait quelque chose de vague. Du bout de la queue, elle lui mit une pichenette.

« Allez, un petit effort. C'est pas parce que je suis la voie si étrange et si tortueuse des guérisseurs que je n'aime pas plaisanter. » lança-t-elle dans un soupir faussement exaspéré.

Elle fit mine de bougonner :

«  Mais bien sûr, j'oubliais que toi aussi bientôt tu n'auras plus le droit de te dérider d'un poil. Tu comprendras bien assez vite. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Un autre jour |[Nuage d'Onyx]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Jour 3 - Un autre meurtre, un autre jour!» Demain sera toujours un autre jour.» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]» Jake Cooper → Demain est un autre jour
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~°*°La guerre des clans°*°~ :: Terrains de chasse :: La Grange Délabrée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations, Elevage virtuel