~°*°La guerre des clans°*°~
♥️♥️♥️La guerre des Clans♥️♥️♥️

Bienvenue, cher invité, enfin pour l'instant x)
Quoi ?! Tu ne veux pas t'inscrire :O, mais si viens rejoindre la bande de fou de LGDC57, ici tu te sentiras chez toi, entre rp dégantés, conversations sur la CB, et soutient entre les membres tu seras toujours le ou la bienvenue =)
Alors à tout de suite ?Wink

Rorose, et tous les admins Smile





 
AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chasseur chassé. [LAVYY 8DD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
---Etoile de Glace---

♥ Ice ♥ Alias Seer, chef manipulateur
♥ Ice ♥ Alias Seer, chef manipulateur
Masculin
Messages : 173
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 19 lunes
MessageSujet: Chasseur chassé. [LAVYY 8DD] Ven 20 Avr - 18:35

      Entraînement.
      Ou plutôt enterrement.

    Le grand félin s'étirait dans son antre, jouant à sortir et à rentrer ses longues griffes blanches. Il s'assit devant l'entrée et regarda la pluie tomber. Le soleil était à peine levé, et Fleur de l'Aube dormait encore derrière lui. Etoile de Glace n'aimait pas particulièrement l'odeur de l'humidité, ça piquait le museau et c'était synonyme de mauvais jour. Une journée ensoleillée n'avait pas d'odeur, ce n'était pas non plus une très bonne chose il fallait dire. Non, décidément, rien n'y faisait ; l'odeur de la nuit était sa préférée. Le meneur gris se releva, fouetta l'air de sa queue et fondit à la vitesse de l'éclair sur sa compagne qui dormait. Il s'arrêta sans bruit à son côté et posa sa truffe froide sur son front qui lui sembla brûlant avant de s'en aller. Oh non, elle n'avait pas de fièvre. Comme son nom l'indiquait, il était simplement toujours froid. Le camp, au coeur de la forêt, était très peu repérable. C'était la raison pour laquelle les chats du Clan de l'Onyx avaient choisi de s'y installer ; ils aimaient la discrétion. A l'inverse de ces poissons du Saphir qui passaient leur temps à se la péter. C'était pas naturel chez les chats de nager. Non, ils étaient des chasseurs terrestres, créatures de la nuit, malicieuses et ténébreuses. Si un jour on arrive à prendre le contrôle de la forêt, miaula une voix froide et inquiétante à son oreille, alors on les tuera tous. Pas d'impurs dans nos rangs. Il s'agissait du premier Etoile de Glace, le grand oncle du chef actuel. Son esprit venait très souvent le guider et lui donner des conseils. Sans lui, son petit neveu ne serait jamais devenu chef et serait resté faible à vie.

    Il attendait déjà depuis 10 secondes devant la tanière des apprentis. De nature impatiente, il détestait attendre. Surtout quand il s'agissait d'une impure sang-mêlée inutile. Ah vous savez pas la meilleure ? Nuage de Lave, l'apprentie d'Etoile de Glace, n'était autre que la fille d'une guerrière de sang pur... Qui avait fait la connerie incroyable de copuler avec un poisson. C'était du foutage de gueule, du sang neuf gâché. Les bâtards étaient souvent des rebelles imbéciles, déchirés entre deux clans. Très peu étaient vraiment loyaux aux clans qui les nourrissaient et les protégeaient. C'en était dégueulasses. Des traîtres fils de traîtres, quoi de plus logique après tout. Ecoeuré, le meneur fit une moue dégoûtée en voyant la novice sortir enfin de son trou après 30 secondes d'attente de la part de son mentor qui commençait à se demander pourquoi il l'avait prise comme apprentie, finalement. Mais c'était uniquement pour s'assurer que jamais elle ne le trahirait. Il devait la dresser. Il se contenta de lui cracher au visage pour seul bonjour. Non, il n'était pas du genre à mettre son élève à l'aise. Non, il ne lui demanderait pas comment elle allait. A vrai dire il s'en battait les... Il l'invita à le suivre en grognant et disparut dans l'épaisse forêt. Dans ces bois sombres, tout se ressemblait. Chaque arbre semblait le même, et l'herbe sombre tapissée d'aiguilles de pins mortes et trempées n'aidait pas à s'orienter. Le chat gris savait pourtant exactement où il était. Il regarda par-dessus son épaule ; la petite apprentie le suivait en peinant avec tout le courage du monde. Ahah, c'en était presque mignon. Etoile de Glace était un chat très grand et très rapide, mais hélas il n'avait rien d'un gros matou musclé. Mais il n'en était que plus beau, se disait-il toujours.

      _ Imbécile ! Aboya-t-il. Essaie de me suivre avec ton nez, pas avec tes yeux !

    Abrutie de poisson-chat, va... En plus, elle en faisait du potin quand elle courait ! Il devrait même lui réapprendre à courir discrètement, enfin ce n'était certainement pas le problème des poissons qui passaient leur temps à barboter. Bientôt, on les retrouveraient avec des pattes palmées et des griffes impossibles à rétracter ceux-là. Arrivé près d'un tronc abattu, il s'arrêta. Son coeur battait assez vite, mais il n'était pas encore essoufflé. Il s'assit sur la souche d'arbres couverte de mousse. La pluie se calmait enfin, et il remua les moustaches pour chasser les gouttes qui s'y trouvaient. Son apprentie arriva enfin à sa hauteur. Il prit à peine le temps de vérifier si elle était entière avant de reporter son regard sur les grands arbres sombres.

      _ Dis-moi, avec quels sens peut-on repérer une proie ?


--------------------------
Wouuh *.*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Re: Chasseur chassé. [LAVYY 8DD] Sam 21 Avr - 12:32

Nuage de Lave se réveilla brusquement. L’écho de la pluie qui battait contre les rochers parvenait à son oreille. Elle bailla doucement, et écarta ses membres en avant pour s’aider à sortir de ses cauchemars. « Mauvaise nuit, et apparemment, mauvaise journée, super »se dit-elle à contre cœur. A vrai dire, la petite féline dormait très peu, car chaque nuit, elle ne pensait qu’a une chose : La tragique mort de son père, prêt de la route. Son esprit imaginait la voiture percuté le matou de plein fouet, le projetant au sol avec une force surhumaine. Elle le voyait agoniser, baignant dans son propre sang…

La petite féline sortit alors de ses pensées, et revient à la réalité. Elle sentit Alors l’odeur de son mentor, et cela la fit tressaillir. « Crotte de renard, je vais encore me faire gronder ! »

Elle sortit alors aussitôt de la grotte à toute allure. Elle y trouva son mentor, apparemment exaspéré et déjà très énervé, qui lui lança un regard glacial « Sa va être ma fête aujourd’hui ! Vu son regard, on dirait que je suis déjà fautive de quelque chose… »

La seule réaction de son mentor ? Lui cracher au visage. Avouons, il y a mieux pour souhaiter bonjour, mais bon, Etoile de Glace avait toujours été comme cela avec la petite ; froid, distant et méprisable. La raison ? L’accouplement de ses parents. Son mentor détestait les membres du clan du Saphir, mainte fois elle l’avait entendu les appeler « les poissons »…bref, c’était son mentor, et malgré qu’il ne soit pas très tendre avec elle, elle l’appréciait tout de même, car elle savait parfaitement que c’était son rôle de chef, mais aussi de mentor, de réagir comme cela avec elle. « Il veut m’apprendre à ce que je me plie à ses règles, et je le comprends tout à fait, après tout, il veut sûrement m’éviter de faire la même chose que ma mère… »

Le grognement de son mentor la fit revenir à elle. Aussitôt, elle releva la tête et le vit qui venait d’entrer dans la forêt. Elle s’empressa de le rattraper, en tentant d’être la plus discrète possible. « Crotte de souris, j’ai pris un peu de retard ! Déjà qu’il n’est pas simple de le suivre d’habitude, alors si en plus de cela je ne le suis pas à la trace, je vais encore m’en recevoir plein la figure ! » Se dit-elle, inquiète.

La forêt était vaste, d’une couleur noire non rassurante, mais son mentor connaissait par cœur le territoire, il n’y avait donc aucune inquiétude à avoir. Au fur et à mesure qu’elle traversait ce lieu, Nuage De Lave ne pouvait cesser de regarder son mentor avec admiration. Oh oui, il ne l’aimait pas du tout, mais elle, à l’inverse, l’adorait. Il était si grand, il avait une souplesse et était rapide comme l’éclair. « Je donnerais tout pour lui ressembler !», se dit-elle en son for intérieur.

Son mentor se retourna alors, et la regarda d’un air amusé. Oui, la petite apprentie avait un peu de mal à suivre le rythme, mais après tout, elle était jeune, c’était tout à fait normal. Cependant, elle ne montra aucuns signes de faiblesse à son chef, pour ne pas le décevoir. Elle était prête à tout pour qu’il soit fier d’elle, même si ça n’était pas du tout le cas pour le moment.

_ Imbécile ! Aboya-t-il. Essaie de me suivre avec ton nez, pas avec tes yeux !

Nuage De Lave acquiesça de la tête, en faisant sorte de faire plus attention. C’est vrai, depuis le début de cette journée, elle n’avait pas quitté son mentor des yeux, ce qui l’avait sûrement pénalisé. « Aller ma vieille, concentre-toi un peu crotte ! Ce n’est pas comme ça que tu l’impressionneras ! »

Elle s’empressait de faire le moins de bruit possible, car elle avait bien remarqué que son mentor avait l’air exaspéré par elle.

Il s’arrêta alors, et s’assit tranquillement sur une souche d’arbre, pendant que la féline arrivait. Elle le vit secouer sa tête, pour éliminer l’eau qui s’y trouvait. « Il a une de ses classes… » Se dit-elle, en pleine admiration.

Elle arriva alors à sa hauteur, et lui afficha un petit sourire, pour lui exprimer son enthousiaste. Il n‘y avait pas à dire, quand on lui avait annoncé qu’elle allait devenir son apprentie, elle ne pouvait pas être plus heureuse. Pour elle, c’était un honneur inimaginable que d’être formé par Etoile de Glace.

Il la regarda du coin de l’œil, et lui demanda sérieusement, en attendant une réponse qui devait lui convenir.

_ Dis-moi, avec quels sens peut-on repérer une proie ?

Aussitôt, la petite féline répondit, en espérant répondre le plus justement possible.

« -Et bien, tout d’abord, il y a l’odorat, qui me permet de repérer où se trouve la proie, et de quelle race elle fait partie. Il y a ensuite l’ouïe, qui m’indique la position de ma proie, et enfin la vue, qui a le même rôle. C’est bien cela ? » Demanda-t-elle très attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Etoile de Glace---

♥ Ice ♥ Alias Seer, chef manipulateur
♥ Ice ♥ Alias Seer, chef manipulateur
Masculin
Messages : 173
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 19 lunes
MessageSujet: Re: Chasseur chassé. [LAVYY 8DD] Sam 21 Avr - 16:40

    La réponse de la novice ne se fit pas attendre. Elle n'avait pas l'air intimidée par son mentor. Elle devrait, pourtant. Pff, décidément, elle n'avait rien à voir avec son ancien apprenti, qui lui était mort pour obéir à son maître et lui avait permit de devenir chef. Il s'était attaché à ce gamin, finalement. Il avait du potentiel, autant du point de vue physique que psychique. Il étudia le discours de la gamine, pensif. Elle restait sur ses idées sans se poser de questions. Enfin, au moins elle avait essayé d'apporter une explication. Mais il n'aimait pas beaucoup son ton explicatif, justement. C'était lui qui donnait les leçons, et tout ce qu'il lui avait demandé était quels sens utiliser. Pas leurs fonctions. Il la toisa durement et soupira, fatigué. Après tout, les poissons n'avaient pas l'habitude de vivre sur terre. Ca devait être ses instincts de créature aquatiques qui reprenaient le dessus. Quel gâchis. Mais il ne fallait pas s'attarder sur le sujet. Il devait dépasser son dégoût pour la novice et commencer à l'entraîner sérieusement.

      _ Alors oublie tout ce que tu as pu imaginé jusqu'à aujourd'hui. Chacun de tes sens peut t'être utile, et le bon chasseur et celui qui sait tirer profit de chacun d'eux. La vue est utile dans de grandes plaines, là où l'ont peut voir sur de longues distances. Hélas, en forêt ou en temps de brouillard, elle est très peu fiable.

    Etoile de Glace fit signe à son apprentie de ne pas bouger d'un signe de queue et s'éloigna d'elle. Caché dans l'ombre des arbres, il en profita pour faire le tour et revint dans son dos.

      _ Tu peux aussi entendre ta proie. Que ce soit au cri qu'elle pousse pour les oiseaux ou les grenouilles, au bruit de leur pas sur la terre ou les battements de coeur pour les rongeurs, tend toujours l'oreille pour les débusquer. Hélas, quand on chasse près du chemin du tonnerre, il arrive que les monstres fassent trop de bruit pour que l'on puisse entendre quoi que ce soit.

    Il s'assit à côté de son apprentie et se mit à frapper fort le sol de ses pattes avant. Il s'arrêta et reprit à voix basse :

      _ Si tu l'affines suffisamment au cours du temps, même ton sens du toucher peut te servir à repérer les tremblements du sol. Imagines que tu sois enrhumée, par temps de brouillard, tout près du chemin du tonnerre. Que tu n'entendes rien, ne sentes rien et ne voies rien. Les animaux plus gros que toi peuvent faire trembler le sol sous tes pattes, très légèrement. Je pense aux blaireaux, ou à ces saloperies de bipèdes.

    Il se mit à renifler l'air, très concentré. Raah, encore cette foutue odeur de pluie qu'il détestait tant. Il sentait l'odeur d'un rat, qui était passé non loin de là, et de chats du Clan de l'Onyx. Rien d'anormal, donc. Il s'ébroua doucement et ouvrit la gueule, pour humer encore mieux l'air. Là, il réussit à mettre un nom sur les odeurs ; Nuage d'Onyx et la guérisseuse étaient passées par là, pour aller cueillir des herbes médicinales sans aucun doute.

      _ Personnellement, j'associe le sens du gout avec celui de l'odorat. Savoir sentir l'air, c'est très bien, mais ce n'est pas assez. Déjà, il faudra faire preuve de mémoire pour savoir mettre un nom sur chacune des odeurs que tu sentiras dans ta vie. N'oublie pas ; si l'air peut se sentir, il peut aussi se goûter. Comme chaque proies que tu attrapera. Est-ce que tu as bien compris ? Chacun de tes sens peut servir à débusquer une proie, il suffit de savoir les utiliser.

    La chasse, c'était le point fort d'Etoile de Glace. Au combat, il était un adversaire agile et rapide, et seule l'attaque surprise pouvait lui garantir la victoire. Car de front, sa force ne faisait pas le poids. C'était par surprise qu'il avait tué son chef, et par le charme qu'il avait mit fin aux jours de sa lieutenante. Il avait gagné le pouvoir, mais il avait perdu son âme et sa confiance. Parfois, il se demandait s'il ne voudrait pas retourner en arrière. Il se rêvait être un bon chef respectueux un minimum du code du guerrier, réputé pour sa sagesse et aimé pour sa patience. Des mots de faible. C'était ce que son oncle lui avait enseigné. Il devait penser à lui avant tout. C'était le cruel jeu de la vie ; il fallait laisser les faibles et les morts derrière soi, et avancer quand même. Non, il ne voulait pas changer le monde. Simplement le laisser plus froid. Plus terrifiant. Il était le prophète du Clan des Etoiles, le prophète du mal. Il réussirait là où son prédécesseur avait échoué, il le savait. Tout reposait sur lui, à présent. Et il lui fallait des alliés puissants, c'était certain. Il devait donc se concentrer sur la réussite de ce poisson-chat, même si ça allait être difficile, à voir comme elle était empôtée.

--------------------------
Wouuh *.*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Re: Chasseur chassé. [LAVYY 8DD] Lun 23 Avr - 16:06

    Etoile de Glace écoutait la réponse de la petite en regardant droit devant lui, pensif. Apparemment, la réponse de la féline lui plaisait moyennement, ce qui se comprenait. « Je suis une apprentie, après tout je ne suis pas censé savoir grand-chose, sinon pourquoi aurais-je un mentor ? »Se disais la petite pour se rassurer. Il se mit soudain à la regarder en soufflant, d’un air blazer.

      _ Alors oublie tout ce que tu as pu imaginer jusqu'à aujourd'hui. Chacun de tes sens peut t'être utile, et le bon chasseur et celui qui sait tirer profit de chacun d'eux. La vue est utile dans de grandes plaines, là où l'on peut voir sur de longues distances. Hélas, en forêt ou en temps de brouillard, elle est très peu fiable.

    Aussitôt il lui fit signe de ne pas bouger, ce qu’elle fit, attentive. Il disparut alors dans les buissons, et revint derrière elle.

      _ Tu peux aussi entendre ta proie. Que ce soit au cri qu'elle pousse pour les oiseaux ou les grenouilles, au bruit de leur pas sur la terre ou les battements de cœur pour les rongeurs, tend toujours l'oreille pour les débusquer. Hélas, quand on chasse près du chemin du tonnerre, il arrive que les monstres fassent trop de bruit pour que l'on puisse entendre quoi que ce soit.

    Il se rapprocha alors de la féline, et s’assit près d’elle, en frappant de ses pattes avant le sol, pour lui montrer un autre sens. Il rapprocha son visage de l’apprentie et chuchota :

      _ Si tu l'affines suffisamment au cours du temps, même ton sens du toucher peut te servir à repérer les tremblements du sol. Imagines que tu sois enrhumée, par temps de brouillard, tout près du chemin du tonnerre. Que tu n'entendes rien, ne sentes rien et ne voies rien. Les animaux plus gros que toi peuvent faire trembler le sol sous tes pattes, très légèrement. Je pense aux blaireaux, ou à ces saloperies de bipèdes.

    La petite féline l’écoutait attentivement, sans broncher. Elle était bien consciente qu’elle ne devait pas avoir une seconde de relâchement, pour se rappeler d’un maximum d’élément. Son entrainement avec son mentor était une partie essentielle de sa formation en vue de devenir une guerrière aguerrie. Etoile de Glace humait l’air. Il parut alors contrarié, et s’ébroua rapidement, puis il entrouvrît la gueule, pour respirer à nouveau les odeurs qui l’entouraient. Etoile De Lave fit de même, et cela lui piqua le nez : c’était une odeur âcre, dégoutante. « Une charogne? » pensa-t-elle. Son mentor redressa alors la tête ; apparemment elles ne lui étaient pas étrangères. L’apprentie fit de même, et eut l’air de reconnaitre elle aussi ses odeurs, mais elle ne savait pas encore précisément lesquelles. « Je vais m’habituer, allons! »se dit-elle confiante.

      _ Personnellement, j'associe le sens du gout avec celui de l'odorat. Savoir sentir l'air, c'est très bien, mais ce n'est pas assez. Déjà, il faudra faire preuve de mémoire pour savoir mettre un nom sur chacune des odeurs que tu sentiras dans ta vie. N'oublie pas ; si l'air peut se sentir, il peut aussi se goûter. Comme chaque proie que tu attraperas. Est-ce que tu as bien compris ? Chacun de tes sens peut servir à débusquer une proie, il suffit de savoir les utiliser.

    Nuage De Lave hocha la tête, en signe de compréhension. Il n’y avait pas à dire, son mentor était un véritable guerrier, et comme elle le pensait depuis toujours, un des plus forts. Il lui transmettait un savoir si important qu’elle était même parfois étonnée des prouesses de son chef. L’avis personnel de son mentor était bien plus important que ceux d’autres guerriers pour la féline. Elle revient alors sur terre, et regarda brusquement son mentor, inquiète. Heureusement pour elle, son mentor était encore dans ses pensées. « J’ai eu un sacré coup de chances cette fois ! Je n’aurais même pas imaginée sa tête s’il m’aurait vu rêvasser…» Murmura-t-elle rassurée. Par ailleurs, elle était très intriguée de voir son mentor dans cet état-là. Il fixait le tronc devant lui, comme si il était attiré par une force inconnue. « Mieux vaut ne pas le déranger, j’en ai déjà assez fais comme ça» se dit-elle. Elle alla donc s’abreuvoir près du point d’eau situé à quelques mètres, et revint aussitôt, en fixant son mentor. Elle se mit devant lui, et attendait une réaction de la part d’Etoile de Glace, mais il n’en fit rien. Elle pensa alors à une chose : Il attendait sûrement qu’elle fasse ses preuves. Elle s’éloigna donc, tout en collant son ventre au maximum contre le sol, pour être la plus discrète possible. Le temps était pluvieux, la forêt très sombre, ce qui l’arrangeait en raison de son pelage noir.

    Elle huma alors l’air. Elle ne reconnut pas aussitôt sa proie, alors elle recommença, mais cette fois avec beaucoup plus d’attention que la fois précédente. Elle reconnut alors clairement l’odeur, la même qu’elle avait senti avec son mentor la première fois. C’était un rat, elle en était sure. Elle plaça alors ses pattes contre le sol, et s’efforça d’essayer de ressentir quelque chose, mais rien ne lui parvint. Un peu découragé, elle se dit qu’elle devait faire autre chose, que le toucher n’était pas encore assez au point, qu’il lui fallait plus d’entrainement. Elle arrêta alors de respirer un court instant, pour percevoir seulement les bruits alentours. Son mentor lui la regardait, attentif, et ne faisait aucun bruit, pour ne pas la déstabiliser. « Merci » se dit-elle en souriant. Alors qu’elle regardait son mentor, elle perçu un bruit dans les buissons, tout près d’elle. Elle retourna la tête, et vit une feuille bougée. Elle s’approcha lentement en rampant, sans le moindre bruit. Elle s’efforçait de suivre les consignes de son mentor à la lettre. Sa y’est, elle discernait maintenant bien plus clairement le bruit, elle devait se trouver à ¾ mètres. Elle bondit alors, et retomba sur sa proie. Elle essaya alors de fuir, mais la féline bien déterminée à réussir ne lui laissa pas le temps, et la mordit en plein coup. Le rat mourut sur le coup, et arrêta de bouger. « J’ai réussie ! » cria-t-elle intérieurement en elle, fière. Alors qu’elle allait se retourner pour s’approcher de son mentor, elle vit un rat, celui-ci bien plus gros, détalé juste devant ses yeux. Aussitôt, elle essaya de penser à la place de son mentor, pour prendre la bonne décision. Si son apprentie avait l’occasion de prouver encore une fois sa progression, devait-elle le faire ? La réponse était forcément oui. Nuage de Lave partit alors en courant, plus motivée que jamais. « Il sera fier de moi si je réussie, je n’ai pas le droit à l’erreur ! » Se dit-elle, l’adrénaline montant en elle. Elle aperçut alors le gros rat, qui partait en direction de la sortie de la forêt. Cet endroit ne lui disait rien, mais elle continua sa poursuite endiablée. Elle vit alors sa proie détaler dans un buisson, et bondit par-dessus, en espérant lui retomber dessus. C’est alors que le drame arriva. Ce qu’elle redoutait depuis tant d’années, était maintenant sous ses yeux. Elle venait de retomber violemment sur le chemin du tonnerre, et se retrouvait nez à nez avec un énorme monstre, à quelques mètres d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
---Contenu sponsorisé---
MessageSujet: Re: Chasseur chassé. [LAVYY 8DD]

Revenir en haut Aller en bas

Chasseur chassé. [LAVYY 8DD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite» Chasseur chassé. [Flashback][Fili][Terminé]» Chasseur Chassé» Un chasseur sachant chassé ...» La Grotte du Chasseur
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~°*°La guerre des clans°*°~ :: Terrains de chasse :: La Forêt de Pins-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit