~°*°La guerre des clans°*°~
♥️♥️♥️La guerre des Clans♥️♥️♥️

Bienvenue, cher invité, enfin pour l'instant x)
Quoi ?! Tu ne veux pas t'inscrire :O, mais si viens rejoindre la bande de fou de LGDC57, ici tu te sentiras chez toi, entre rp dégantés, conversations sur la CB, et soutient entre les membres tu seras toujours le ou la bienvenue =)
Alors à tout de suite ?Wink

Rorose, et tous les admins Smile





 
AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rencontre peu commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Une rencontre peu commune Lun 19 Mar - 18:27


    Le soleil venait de se lever au loin.

    Nuage de Lave était juste devant la tanière des apprentis. Les rayons du soleil parvinrent sur sa fourrure sombre. Elle se réveillait lentement, écartant ses membres inférieurs près de la paroi. Elle écarquilla ses paupières, et se mit sur ses pattes. La journée précédente, son mentor l’avait testée, et il faut dire que la pauvre petite apprentie avait eu du mal à suivre. Elle ressentait encore jusqu’à présent les douleurs de la vieille qu’elle avait dû endurer.
    Il était encore tôt, ce n’était pas l’heure d’aller voir son mentor pour son apprentissage, qui, d’ailleurs, devait sûrement dormir comme une masse.

    Nuage de Lave traversa la place centrale à « pas de loup » et partit en direction du Grand Lac. Elle avait de la suite dans les idées…

    Arrivée là-bas, elle jeta un regard anxieux de gauche à droite. Aucun bruit ne parvient à son oreille, à sa plus grande satisfaction. Elle s’approcha du ruisseau en toute quiétude. Elle s’abreuva lentement, et releva la tête. Elle vit alors son reflet dans l’eau, le reflet d’une apprentie pensive… Depuis plusieurs jours, une seule image ne cessait de trotter dans son esprit : Son père.

    Nuage de Lave fermait ses paupières, et cherchait à se rappeler de lui. Cela était presque impossible, elle n’avait vécu que quelques rares moments avec son père. Toutefois, un moment l’avait marquée : Le voir nager.
    Depuis petite, elle était fascinée par les chats comme son père, qui ne craignaient rien dans l’eau. Les voir glisser fièrement dans l’eau, tel un poisson, Nuage de Lave ne pensait qu’à cela. Elle avait voulu essayer plusieurs fois, mais elle s’était découragée, au bout du compte. Cette fois-ci, elle était déterminée à ne pas échouer.
    Nuage de Lave respira un bon coup, et posa sa patte dans le lac : il était glacé. Pourtant, cela ne la fit pas frémir. Elle continua à avancer, jusqu’à avoir de l’eau jusqu’au cou. Alors qu’elle allait se jeter dedans, elle entendit un bruit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Halloween---
Masculin
Messages : 128
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 31 lunes
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Lun 19 Mar - 22:47


    D'habitude, Halloween est un dormeur, il adore faire la grasse matinée - en même temps, un solitaire ne peut pas faire grand-chose d'autre. Mais aujourd'hui, ça n'avait pas été le cas. La cause ? Un stupide moineau qui avait osé le déranger, juste devant sa tanière spacieuse. Rassurez-vous, le matou s'est vengé ; il n'en a fait qu'une bouchée.

    Donc, Halloween, de mauvaise humeur, se leva à contre-coeur ; il n'arrivait pas à se rendormir. Il avait démarré la journée de mauvais pied, c'était mauvais signe pour tout être vivant qui croiserait sa route. Le deuxième souci de la journée arriva bien vite. La veille, il avait fait ses réserves d'eau grâce à des bouts de mousse imbibés. Mais, durant la nuit, ils avaient du rouler, et maintenant ils se retrouvaient pile à l'endroit où le rayon de soleil perçait, malgré l'épais feuillage qui servait de "porte" au refuge de notre solitaire. Ainsi donc, tout s'était évaporé, et il n' avait plus rien à boire.

    Crotte de souris, pourquoi cela doit-il arriver à moi ? J'en ai marre ! Il les balança à l'extérieur d'un coup de patte rageur. Halloween énervé, ça faisait vraiment peur à voir, surtout avec sa tête. Il prit une proie qu'il avait capturé la veille - oui, hier, c'était sa journée de ré-approvisionnement totale - et la dévora rapidement, tel un ogre. L'oiseau qu'il venait de manger quelques minutes plus tôt ne lui avait pas suffi, c'était un goinfre.

    Manger l'avait quelque peu apaisé, même s'il était toujours renfrogné. Il établit son programme de la journée : aller boire au Grand Lac et refaire des réserves, puis ensuite chasser un peu et récupérer les os pour décorer sa tanière, et pour finir il irait chercher une plante qui lui servait de baume pour son orbite gauche car celle-ci recommençait à le faire souffrir. Il soupira, blasé. Lui qui voulait flâner toute la journée, voilà qu'il était obligé de courir de droite à gauche, désormais !

    Il fit sa toilette vite fait, et marcha jusqu'au Grand Lac, tout en gardant une allure plutôt rapide. Après tout, plus je me dépêche, plus je pourrai rentrer et dormir ! En à peine une dizaine de minutes, il fut arrivé à destination ; sa tanière étant très bien située, Halloween était à proximité du lac, du cimetière et des champs. Il s'apprêtait à sortir des fourrés quand il aperçut une jeune chatte noire, et apparemment, elle voulait entrer dans l'eau. Une pauvre folle, pensa-t-il.

    Il se dégagea du buisson - il était coincé, à cause de son gros pelage roux -, et se dirigea vers le bord du lac, non loin de la chatonne. Celle-ci avançait dans l'eau, sans prendre conscience du danger qu'elle courait. Halloween, agacé, lui cria :

    « Eh ho toi ! Reviens ici, tu vas te noyer, pauvre idiote ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Mar 20 Mar - 17:06

Nuage de Lave tourna la tête, et vis un gros matou roux arriver. Il s’efforça de passer entre des buissons, avec grande peine. La petite chatte retenu ses rires. Il s’en voyait tellement ! Enfin, il fut proche d’elle, et lui dit d’un ton agacé :
« Eh ho toi ! Reviens ici, tu vas te noyer, pauvre idiote !
Celle-ci s’arrêta alors dans son élan. « Qui était-il pour me donner des ordres ? » se dit-elle. Après tout, elle avait croisée plusieurs fois des chats d’autres clans, mais elle ne l’avait jamais vue auparavant. Elle remarqua alors son œil gauche. Apparemment, il l’avait perdu. D’une couleur noire très obscure, sans pupille, cela dégouta. Elle n’avait jamais vue cela auparavant, et ceci la frustra. Quant au matou lui-même, il était énorme ! D’un pelage roux et très long, il ne donnait pas une bonne impression pour une première fois. Pourtant, Nuage de Lave essayait d’afficher une mine joyeuse : Elle ne savait pas à qui elle avait affaire, si il pouvait lui causer des problèmes ou non, alors autant ne pas le provoquer. Et puis, il n’avait pas si tort, elle était bien « une pauvre idiote », car se jeter à l’eau sans savoir nager était un risque énorme pour une petite comme elle.
En prenant un air amical et innocent, elle s’empressa de dire :
« -Salut ! On se connait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Halloween---
Masculin
Messages : 128
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 31 lunes
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Dim 25 Mar - 0:33


    Sa remarque eut de l’effet car la petiote s’arrêta net pour l’observer. Halloween l’effraya, à cause de son œil gauche. Agacé, il tourna la tête afin qu’elle ne le voit plus ; il n’aimait pas que l’on ait peur de lui. Je ne suis pas dangereux, crotte de renard ! se dit-il dans sa caboche. Cela eut pour effet de le renfrogner encore plus ; à chaque fois qu’il rencontrait quelqu’un sur son chemin, de toute façon, c’était toujours la même chose. Il dégoûtait les adultes, effrayait les petits : un monstre, une bête de foire.

    De cela il avait l’habitude, oui. Mais de cela il en avait assez. Et la beauté intérieure alors ? Même cette idiotie inventée par les moches ne marche pas sur moi ; je suis un cas désespéré je crois. Autant en finir tout de suite. Et voilà qu’Halloween déprime. C’est le début de la fin ! Sans un mot, il observait de son œil droit l’eau du lac. Ah ! Elle était belle cette eau. Si claire, si calme et si propre. De plus, elle était décorée de splendides ondulations, qui partaient dans tous les sens... La seule chose qui venait troubler cette magnificence était le reflet du matou roux.

    La voix nasillarde de la chatonne noire vint le sortir de sa contemplation silencieuse. Elle arborait un sourire forcé – ça se voyait tout de suite – qui ne plut guère à Halloween. Les focus, non merci ! Il déteste cela, comme vous avez pu le comprendre. A quoi bon faire semblant ? Pourquoi ne pas tout simplement dire la vérité ? C’est une chose que le félin ne comprendrait sûrement jamais...

    « Salut ! On se connaît ? »

    Si un jour, on trouve plus débile comme question, que l’on m’avertisse ! En effet, cette question exaspéra le roux. La réponse était évidente. Vu qu’ils ne connaissaient pas le prénom de l’autre, cela voulait forcément dire qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés avant. Halloween poussa un soupir blasé. Lui-même, à l’âge de la noiraude, il n’aurait jamais songé à poser une question pareille à un inconnu ! (Et pour tout vous dire, il était plutôt c*n quand il était petit...). La jeunesse se dégrade, pensa-t-il, et en quelque sorte il avait raison.

    Au début, il ne voulait pas répondre à une question aussi bête, mais finalement il s’y força, car il se devait d’être poli.

    « Et ben oui, oui, on se connaît ! Tu me reconnais pas ? Je suis ton père, cervelle de souris. Non mais franchement, c’est quoi cette question ? Bien sûr que non, on ne se connaît pas ; et tu me donnes pas envie de te connaître après ça... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Mar 17 Avr - 16:10

Le matou eut alors une réaction de moquerie, et la dévisagea du regard. Nuage de Lave venait de se rendre compte que sa question était plus qu’enfantine, et fut gênée. Elle baissa le regard, se sentant humiliée. « Se ridiculiser en même pas une phrase, et bien dis donc je fais fort aujourd’hui ! »» Se dit-elle.

« Et ben oui, oui, on se connaît ! Tu me reconnais pas ? Je suis ton père, cervelle de souris. Non mais franchement, c’est quoi cette question ? Bien sûr que non, on ne se connaît pas ; et tu me donnes pas envie de te connaître après ça... »

Nuage de Lave leva son échine, par reflexe. Parler de son père, même si c’était loin de l’être « directement », la rendait agressive. Et puis quel toupet avait ce matou ! Certes, elle avait fait une erreur, mais elle jeune, et on apprend de ses erreurs, comme dirait son mentor. Nuage de Lave avait bien l’intention de ne pas se laisser impressionner par ce chat. Aussitôt, elle releva la tête fièrement, et s’approcha près de lui, en se fichant bien de savoir si elle courrait un quelconque danger.

« -Oui, il n’y a pas de doutes, tu es loin de ressembler à mon père, il était bien plus…comment dire ça ? Ah oui, bien plus imposant que toi ! Et puis tant pis si tu ne veux pas me connaitre, après tout, tu as l’air d’un solitaire, alors je ne pense pas vraiment que ma compagnie te soit très utile, je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Halloween---
Masculin
Messages : 128
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 31 lunes
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Mer 18 Avr - 12:09


    Halloween s’aperçut que la noiraude n’avait pas beaucoup apprécié sa remarque, et cela l’amusa plus qu’autre chose. Qu’allait-elle pouvoir lui faire, hein ? Enfin, non, ce n’était pas ça la réelle question. La vraie était : Allait-elle oser lui faire quelque chose ? Et oui, de ce côté-là, le rouquin n’avait rien à craindre des jeunes chats, car de toute façon, ils avaient tous peur de lui, alors c’est sûr qu’ils ne l’attaqueraient jamais. Et puis si jamais, un jour, quelqu’un osait s’interposer contre lui, cela ne l’inquièterait guère ; il se débrouillait plutôt bien en combat.

    Le solitaire tourna la tête pour reprendre sa contemplation du lac, c’était un lieu qu’il aimait beaucoup, même s’il était assez loin de sa tanière et que le matou avait souvent la flemme d’y aller. La seule chose qui perturbait le magnifique paysage était la petite à côté. Halloween pensa d’ailleurs, qu’elle n’avait rien à faire ici, puisqu’elle faisait partie d’un clan. Ah oui, car un des vieux amis au rouquin lui avait appris à reconnaître les odeurs des différents clans de la forêt. Et il se trouve que cette chatonne faisait partie du clan... de l’Onyx ! Leur odeur était facile à reconnaître, ils puaient la charogne – et Halloween connaissait bien cette senteur, il ne s’alimentait que de ça.

    Du coin de son œil droit, le borgne vit la chatonne à côté hérisser les poils. Oups, peut-être que son père est mort. Mais crotte de renard, je pouvais pas savoir moi aussi, et puis je m’en fous de cette gamine. Il la sentit se rapprocher de lui et quand il tourna la tête pour la toiser, il s’aperçut qu’elle avait relevé la tête, pour faire son arrogante sans doute. Une véritable petite peste aux yeux de notre solitaire. Il détestait ce genre de gens, ceux qui se croient tout permis et qui tapent la discut’ à tous ceux qui croisent. Mais bordel, laissez les autres tranquille ! se dit le rouquin ; il était vraiment de mauvaise humeur et la compagnie de la petite noire n’arrangeait pas.

    « Oui, il n’y a pas de doutes, tu es loin de ressembler à mon père, il était bien plus... comment dire ça ? Ah oui, bien plus imposant que toi ! Et puis tant pis si tu ne veux pas me connaître, après tout, tu as l’air d’un solitaire, alors je ne pense pas vraiment que ma compagnie te soit très utile, je me trompe ? »

    Halloween soupira d’exaspération, elle commençait vraiment à lui taper sur le système celle-là. En plus, sa moquerie était pitoyable et le matou roux eut presque pitié d’elle. Zen, Halloween, zen... Il avait trop de choses à faire aujourd’hui pour pouvoir s’occuper du cas de cette imbécile. Pourquoi n’était-ce pas son mentor (l’ami du matou lui a appris beaucoup de choses sur les clans) qui lui apprenait à être plus polie envers les étrangers ? Ce n’était sûrement pas à lui de faire ça ! Non, mais franchement, c’est le monde à l’envers.

    N’empêche, il devait bien lui répondre quelque chose – de bien cassant, si possible – pour qu’elle se calme et qu’elle arrête de prendre la grosse tête. Halloween n’aimait pas brutaliser les jeunes, enfin c’était surtout son physique qui s’en chargeait, mais une fois, il avait fait pleurer un chaton parce qu’il l’avait envoyé bouler. Non non, ne croyez pas qu’il est sadique et qu’il aime faire ça, bien au contraire ! C’est juste que des fois, c’est vraiment nécessaire, pour leur éducation... Et là, c’était le cas.

    Il prit une grande inspiration, se tourna vers la jeune chatte et la toisa avec un regard méprisant. Comment une chose aussi petite osait-elle se moquer de lui – même si c’était raté ? Ok, elle avait du cran ; mais s’opposer à Halloween n’était pas franchement une bonne idée. Il la regarda dans les yeux et s’aperçut que d’ailleurs, ils étaient bleus comme le sien, mais peu importe, là n’était pas le sujet.

    « Oui, c’est vrai qu’on dit que les chats du clan de l’Onyx sont baraqués mais qu’ils n’ont rien dans la cervelle. Et apparemment, tu as hérité de ton père sa stupidité. Et oui, tu as tout compris, ta compagnie m’est totalement inutile, j’ai même honte de traîner avec une femelle comme toi, retourne dans ton clan et va aider tes vieux. Moi j’ai autre chose à faire. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Nuage de Lave---

Apprentie ▲ Cervelle de puce
Féminin
Messages : 10
Age : 20
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Ven 20 Avr - 12:20

Le matou soupira alors d'exaspération. Il était certain que la remarque de la chatonne ne lui avait pas plu, mais tant pis, elle non plus n'avait pas apprécié la remarque sur son père.

La petite féline s'approchait de lui en relevant la tête, plongeant son regard étincelant dans le sien, mais il la dévisagea du regard. «Tu dois penser que je suis arrogante, mais rien de tel, je veux juste te prouver que je n'ai pas peur de toi, crotte de renard !»

« Oui, c’est vrai qu’on dit que les chats du clan de l’Onyx sont baraqués mais qu’ils n’ont rien dans la cervelle. Et apparemment, tu as hérité de ton père sa stupidité. Et oui, tu as tout compris, ta compagnie m’est totalement inutile, j’ai même honte de traîner avec une femelle comme toi, retourne dans ton clan et va aider tes vieux. Moi j’ai autre chose à faire. »

Nuage De Lave était prête à lui sauter dessus, mais elle s'y résigna aussitôt. Elle n'avait pas la moindre chance, et elle en était parfaitement consciente. Cependant, la remarque sur son père la blessa profondément. Elle ne prit pas la peine de regarder à nouveau le matou, et tourna aussitôt son regard vers l'eau éclatante. Elle se fichait éperdument d'être apprécier par les autres, du solitaire dans cette situation. -Son poil se hérissa légèrement. «Tiens, on dirait qu'on est d'accord sur un point..»

La petite chatte effleura du bout de ses griffes l'eau fraiche. «Mon père n'était pas stupide...» Se dit-elle, le visage défait.
L'eau cristalline se reflétait dans ses yeux, qui brillaient de mille feux. Elle était prête à craquer, mais elle ne le voulait pas, elle ne le ferait pas. Elle s'était promise depuis sa mort qu'elle ne devait pas en faire une faiblesse, mais une force.
L'apprentie passa aussitôt de la nostalgie à une attitude posée.
Elle se retourna légèrement, et regarda le solitaire d'un air serein.

«Mon père était le meilleur nageur de son clan, et un guerrier aguerri. Alors non, je ne pense pas qu'il était stupide. Après, si tu veux me juger, c’est ton choix, cela ne me fera rien. Et, comme tu le dis, "j'aide les vieux", je nourris même ma mère qui a été rejeté de la communauté de mon clan à ma naissance, alors je n'ai pas besoin qu'on me rappelle mes devoirs. Tu me diras, tu t'en fiches sûrement ! Mais ne dit rien si tu ne sais pas. Et puis, ce n'est pas parce que tu es plus fort et plus âgé que tu dois m'ordonner quelque chose. Tu n'as aucun ordre à me donner ! J'étais là bien avant toi, et c'est un lieu libre, alors j'ai parfaitement le droit d'être là. Je viens souvent me requiert ici... (La petite fixa l'eau étincelante) Cela me rappelle des souvenirs...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
---Halloween---
Masculin
Messages : 128
Age : 20

Feuille du félin
Famille:
Mentor/apprenti : /
Age : 31 lunes
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune Sam 21 Avr - 10:21


    Halloween leva les yeux au ciel, exaspéré par un tel comportement – très puéril, je l’accorde. Le regarder ainsi, comme s’il était le diable en personne, n’était-ce pas un peu exagéré ? Il n’avait rien fait de mal, mis à part la remettre à sa place, chose qui était tout à fait correcte. Il perçut dans son regard une envie de le mettre en pièces et cela le fit rire intérieurement, elle ne savait donc vraiment pas de quoi un chat de 30 lunes, entraîné en plus, pouvait faire à une petite chose comme elle ? C’en était désespérant pour le solitaire, qui lui tourna le dos et alla chercher de la mousse près d’un petit arbuste, non loin de la rive d’un lac.

    Il décida d’en récupérer quatre ou cinq, pas beaucoup donc, de toute façon, le temps était pluvieux en ce moment, alors il pourrait toujours s’abreuver dans une flaque. Il les attrapa dans sa gueule et revint près de l’eau. Il fut surpris de voir que la gamine s’était approchée de la surface et qu’elle l’effleurait de ses griffes. Qu’est-ce qu’elle fiche encore, celle-là ? N’y prêtant pas attention, il approcha doucement sa tête près de l’eau pour ne pas tomber, et il trempa les boules de mousse afin qu’elles soient bien imbibées. Enfin une bonne chose de faite ! Il fallait maintenant qu’il se dépêche, il devait encore chasser et trouve une plante médicinale pour son œil gauche – ou sinon, il allait avoir très mal.

    « Mon père était le meilleur nageur de son clan, et un guerrier aguerri. Alors non, je ne pense pas qu’il était stupide. Après, si tu veux me juger, c’est ton choix, cela ne me fera rien. Et, comme tu dis, ‘j’aide les vieux’, je nourris même ma mère qui a été rejetée de la communauté de mon clan à ma naissance, alors je n’ai pas besoin qu’on me rappelle mes devoirs. Tu me diras, tu t’en fiches sûrement ! Mais ne dis rien si tu ne sais pas. Et puis, ce n’est pas parce que tu es plus fort et plus âgé que tu dois m’ordonner quelque chose. Tu n’as aucun ordre à me donner ! J’étais là bien avant toi, et c’est un lieu libre, alors j’ai parfaitement le droit d’être là. Je viens souvent me (mot inconnu) ici... Cela me rappelle des souvenirs... »

    Halloween n’avait même pas écouté la moitié du discours de la chose, il s’en fichait royalement. Maintenant qu’il avait fait ce qu’il avait à faire, il n’avait plus qu’à partir et laisser cette imbécile toute seule. Ecouter les autres raconter leur vie, ça ne l’intéressait vraiment pas, il trouvait ça barbant et ne savait jamais quoi répondre, d’autant plus qu’il n’était pas du genre à faire le faux-cul et les plaindre genre ‘Oh ma pauvre petite, ta vie a été tellement atroce, je te souhaite plein de bonheur !’. Non merci, très peu pour moi. Halloween était sympa - tout au fond de lui-même -, mais pour devenir son ami et attirer son attention, fallait être doué quand même, parce que c’était vraiment difficile. Une chatonne comme elle n’y arriverait jamais, et de toute façon, il n’aime pas les chatons – c’est d’ailleurs réciproque.

    N’ayant écouté qu’à moitié son racontage de vie, il ne sut quoi répondre quand il se tourna vers elle à nouveau, veillant du coin de l’œil droit sur ses boules de mousse en train de flotter dans l’eau. Enfin bref, autant répondre un truc nul, il allait partir d’une minute à l’autre de toute façon. Et puis ce n’est pas comme s’il s’intéressait à la noiraude en face de lui, il la trouvait parfaitement inutile, pourrie gâtée et affreusement niaise. Il soupira et la regarda d’un air blasé.

    « Bon, je suppose que tu es une apprentie à ton âge donc écoute-moi bien, Nuage de Machin, je me fiche de ta vie. Désolée de te l’annoncer, je sais que ce doit être dur pour toi mais tu me fais ch**r depuis tout à l’heure, et encore je suis poli. Donc, tu vas gentiment te taire et comme ça je pourrai partir tranquillement, d’accord, t’as tout compris ou je te fais un dessin dans la terre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
---Contenu sponsorisé---
MessageSujet: Re: Une rencontre peu commune

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre peu commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.» Ils se marient après plus de 70 ans de vie commune...» Sorts de Magie Commune» Devant la salle commune» [DESCRIPTION] Salle commune de Poufsouffle
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~°*°La guerre des clans°*°~ :: Terrains libres :: Grand lac-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit